Art Brutof

07 janvier 2009

SOBRE HEROES Y CULOS



SOBRE HEROES Y CULOS (en réfection...)


Quel_culot

Quel culot


Feu_d_artifesses

Feu d'artifesses



Bacchanale

Bacch-anale




Bac_oral

Bac oral



Cactus_phallus_inter_galactique

Cactus-phallus intergalactique (2000)


ELEGIE AU PHALLUS INTERGALACTIQUE

         

          UNE NUIT ETOILEE                                                LA-HAUT DERRIER' VENUS

          LA COMET' DE HALLEY                                         SURGIT THE BIG PHALLUS

          SOUDAIN S'ECLIPSA                                             AUTREMENT NOMME

          DERRIERE UN AMAS.                                            "LE BIEN EMMANCHE".


REFRAIN : QUAND LES VERGES VOLERONT

                                                           TU SERAS CHEF D'ESCADRILLE

                                                           QUAND ELLES AURONT DES BOUTONS

                                                           LA VEROLE AU PANTHEON !


           Ô DINGOS Ô CHÂTEAUX                     COMME UN LAPIN QUI FAIT "HOP" !

           PHALLUS FILANT LA-HAUT                 L'ENGIN CRUCIFIA HALL'-BOP'

           VERS QUOI TU T'ERIGES                    PUIS INFLECHIT SA COURSE

           Ô, SPATIALE TIGE ?                            VERS L'HYMEN D'LA GRAND-OURS'.


REFRAIN : QUAND LES VERGES VOLERONT

                                            TU SERAS CHEF D'ESCADRILLE

                                            QUAND ELLES AURONT DES BOUTONS

                                            LA CH'TOUILLE CHEZ LES CURETONS !


     "DU RIEN SURGIT LE DARD"                                 PUIS, DANS UN CHAMPIGNON

     A PREDIT ADEMAR                                     ATOMIQUE ET TROGNON

     LE DIEU D'LA BIROUTE                                          LE VIT' DISPARUT

     ET DES BELLES CROÛTES.                                     C'EST QU'IL LE PHALLUT !


REFRAIN : QUAND LES VERGES VOLERONT

                                           TU SERAS CHEF D'ESCADRILLE

                                           QUAND ELLES AURONT DES BOUTONS

                                           LES ROUBIGNOLLES VALSERONT !

                                           QUAND ELLES AURONT DES BOUTONS

                                           LES ROUBIGNOLLES VALSERONT

                                                                                         VALSERONT

                                                                                          VALSERONT...

(Mark REYMON, poète officiel)



Ballet_Polistr_ptico

Ballet "Polistrìptico"



Les_culesques

Les cul-esques


Funny_culaire

Funny Cul-aire

Flamencul

Flamen-cul

In_nomine

In nomine... sexum, bitum, sancti conam... amen

La_femme___cinq_culs

La femme à cinq-culs


L_homme___3_sexes

L'homme à trois sexes (1997)


Grand_Castrateur2

Grand Castrateur ou "Qui a dit que le socialisme est dans le cul ?"

le_cul_h_ro_que

LES TROIS SOEURS

FoliculineFolivagine Folipoitrine

      Foliculine                                    Folipoitrine                                          Folivagine






Sans_titre1 

Foli-cul-ine et Foli-vagin-e (détails)


Posté par Art Brutof à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 novembre 2008

ART BRUTOF PREND SON PIED 1

Sans_titre5

Posté par Art Brutof à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2008

EXISTENPIENISME *

Sans_titre1

(hommage désengagé à Jean-Paul)

     Ceux-ci sont des pieds
Avec leurs orteils
leurs plis
leurs vies
Au pied d'une bâtisse
qui se hisse
C'est le pied !

*(Existenpiénisme : art de prendre son pied tout au long de l'existence)

Et voici quelques extraits de la colossale réflexion du G.P.S. (Grandiose Pensée Socialiste) :

     "La chose, qui attendait, s'est alertée, elle a fondu sur moi, elle se coule en moi, j'en suis plein. Ce n'est rien : la Chose, c'est moi. J'existe... Ca remue.
     Je vois ma main, qui s'épanouit sur la table... Elle s'ouvre, les doigts se déploient et pointent. Elle est sur le dos. Elle me montre son ventre gras... Ma main se retourne, s'étale à plat ventre, elle m'offre à présent
son dos...
  Je retire ma main, je la mets dans ma poche. Mais je sens tout de suite, à travers l'étoffe, la chaleur de ma cuisse... Je me lève en sursaut : si seulement je pouvais m'arrêter de penser, ça irait déjà mieux".

(La Nausée)

     La pornographie existentielle ainsi sublimée, levons les pieds à la portée des mains et à la gloire du nombrilisme petit-bourgeois Dé-Sartreux !

Posté par Art Brutof à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2008

L'ART BRUTOF PREND SON PIED ! 2

Sans_titre6

Posté par Art Brutof à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'ART BRUTOF PREND SON PIED ! 3

Sans_titre4

Posté par Art Brutof à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'ART BRUTOF PREND SON PIED ! 4

Sans_titre3

Posté par Art Brutof à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'ART BRUTOF PREND SON PIED ! 5

Sans_titre2

Posté par Art Brutof à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

MANIFESTE BRUTOF

MANIFESTE BRUTOFF

L'Art Brutoff dont Tina Loba brandit le drapeau déclare son indépendance !

L'art qui prend pied dans l'imperméabilité de l'accent russe, slave, qui s'lave pourtant pas...

Néanmoins, dans son état sec et spontané, l'Art Brutoff brille dans l'affirmation de l'hédonisme brutal. C'est sa dimension jouissive et loufoque, permettant de rassembler tous les loups et les phoques dans un courant anti-art officiel prétentieux.

Par ailleurs,

l'Art Brutoff se veut internationaliste, accueillant tous les accents, notamment hispaniques. Tequila, sexo y marijuana sont les étapes non obligatoires dans l'acquisition de l'état nirvanique Brutoff.

L'Art Brutoff est émaillé d'une mélancolie insoutenablement déchaînée, étranger à toute tendance contemporaine contempourrie. Il est ART COMPTANT POUR RIEN.


Bienvenue chez les accents tués et QUE VIVA MEJICO !

DSC06473



Mi_familia

("Mi Familia")










Notre staff

Rédactrice en chef : Tina LOBA
Poète officiel : Mark REYMON
Inspirateur mineur : Ivan LE TERRIBLE
Inspirateur encore plus mineur : Youri dit "GAGARINE"

Kasmanavtik

(un de nos collaborateurs, Youri KASMANAVTIK (dit "Gagarine"), en train de rédiger le MANIFESTE ART BRUTOF)

Sans_titre7

(Le poète officiel pensionné Mark Reymon taquiné par sa Muse)

Sans_titre1

(Quand il entend le mot "Cul-ture, notre collaborateur Ivan LE TERRIBLE brandit le doigt pour le lui foutre au cul.)

 


Posté par Art Brutof à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]